Retour

Deux nouveaux projets de conservation de la nature en Gaspésie

Conservation de la Nature Canada (CNC) annonce 25 projets de conservation au pays dont deux en Gaspésie. Ces projets aideront à protéger des habitats forestiers et mettront en valeur des parcs urbains.

Un texte de Jean-François Deschênes

En Gaspésie, 778 acres le long de la rivière Malbaie feront partie du projet de conservation. Le secteur situé entre Gaspé et Percé abrite une riche biodiversité terrestre et aquatique.

C'est un secteur fréquenté par le Saumon de l'Atlantique, une espèce désignée préoccupante par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, le bar rayé et l'anguille d'Amérique. Des animaux comme l'ours noirs et l'orignal fréquentent le secteur. Le site est également important pour la reproduction des oiseaux migrateurs. De nombreuses espèces y sont observées comme la pygargue à tête blanche, le faucon pellerin et le hibou des marais. À certains endroits, des cédrières vieilles de plusieurs décennies s'y trouvent.

En plus, CNC verra à la conservation de 74 acres à la Pointe verte, aussi située entre Gaspé et Percé. Des oiseaux migrateurs comme le garrot d'Islande s'y trouvent. L'endroit est l'une des rares forêts riveraines encore intactes. Toutefois, le secteur est menacé par les projets de développement.

Au pays, le programme de CNC et de Forêts TD permettra de protéger 50 kilomètres de rivières et ruisseaux et d'aider les milieus naturels naturels de 63 espèces d'animaux en péril.

Cinq millions de dollars sont investis cette année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine