Retour

Développement pétrolier : le golfe se mobilise

Un regroupement de pêcheurs et des communautés du golfe Saint-Laurent interpellent trois ministres conservateurs sur un possible déversement pétrolier dans le golfe.

Dans une lettre adressée à la ministre des Pêches Gail Shea, au ministre des Ressources naturelles, Greg Rickford et à la ministre de l'Environnement Leona Aglukkaq, des représentants de l'industrie de la pêche du golfe Saint-Laurent affirment qu'ils s'opposent à ce développement pétrolier, tant qu'il n'y aura pas eu de réelle évaluation de ses impacts sur leurs activités de pêche.

Les auteurs de la lettre exigent que le projet Old Harry soit soumis à une commission d'examen.

Enjeux importants pour l'industrie de la pêche

Le porte-parole sur les hydrocarbures de l'Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie, Réginald Cotton, estime que ce regroupement s'imposait. « S'il y a une seule voix, peut-être que quelqu'un va nous écouter », lance M. Cotton.

Ce dernier souligne qu'actuellement les connaissances ne permettent pas une exploitation sécuritaire pour l'industrie de la pêche. « Il a été démontré clairement qu'un déversement à Old Harry aura des conséquences jusqu'au Saguenay », souligne le pêcheur qui fait valoir que peu de travaux ont été réalisés sur les conséquences d'un déversement en hiver.

« On n'est pas dans l'Atlantique, poursuit M. Cotton, le golfe est un petit milieu fermé. »

Le porte-parole québécois du regroupement croit que le gouvernement n'est pas conscient des enjeux. Pêcheur de poisson de fond, Réginald Cotton rappelle qu'Ottawa a dû débourser aux pêcheurs entre 3 et 4 milliards de dédommagements lors de l'imposition du moratoire sur la morue. « Là, ça touche tout le monde », relève-t-il.

M. Cotton ne pense pas que les pétrolières, comme Corridor Resources qui possède des droits d'exploration dans le golfe, soient en mesure de dédommager tous les gens touchés en cas de désastre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine