Retour

Direction et syndicat positifs face à l'annonce de la vente de LM Wind Power 

Le directeur de l'usine LM Wind Power de Gaspé, Alexandre Boulay, et le syndicat voient d'un bon œil l'intention de General Electric d'acheter la compagnie danoise de fabrication de pales d'éoliennes et propriétaire de l'usine de la péninsule.

Un texte de Jean-François Deschênes

Pour M. Boulay, LM Wind Power conservera son indépendance. Le siège social demeurera au Danemark et l'entreprise continuera de vendre des pâles à d'autres compagnies.

Alexandre Boulay estime qu'il est trop tôt pour connaître les conséquences sur l'usine gaspésienne, mais il croit que la transaction permettra à l'entreprise de croître. « Il n'y a aucun changement à notre routine présentement et ce qu'on entrevoit avec une annonce comme celle-là, nous on la voit d'une façon très positive. »

Cette transaction permettra de baisser le prix de fabrication d'une éolienne, selon lui.

Écoutez l'entrevue d'Alexandre Boulay lors de l'émission Au cœur du monde avec Maude Rivard.

Syndicat

Le président du Conseil central de la CSN en Gaspésie et aux Îles de la Madeleine, Jacques Mimeault, a été très surpris par l'annonce de cette transaction.

Toutefois, il n'a pas d'inquiétude pour l'instant; il attend de discuter avec l'employeur pour avoir l'heure juste.

« Pour l'instant il n'y a pas d'inquiétude avec cette transaction-là. Une des raisons, c'est qu'on vient de rouvrir la convention collective chez LM par rapport à de nouveaux contrats qu'ils avaient reçus. On a appris que le client que LM gardait secret, c'était General Electric. Alors ça devrait être positif. » dit-il

200 personnes travaillent à l'usine de Gaspé. LM Wind Power a annoncé l'embauche de 85 travailleurs de plus récemment.

LM Wind Power possède 13 usines situées dans sept pays.

Plus d'articles