Retour

Disparition de la ville de Gagnon : les anciens résidents se souviennent

Des retrouvailles pour souligner le 30e anniversaire de la fermeture de la ville de Gagnon se tiennent en fin de semaine à Sept-Îles.

La ville minière, située à 300 kilomètres au nord de Baie-Comeau a été rayée de la carte en 1985, après 25 ans d'existence seulement.

Le fermeture a été orchestrée après que la compagnie Sidbec-Normines, qui exploitait le gisement de Fire Lake, ait dû cesser ses activités.

« Ça m'a fait mal au coeur, j'ai été 22 ans là », confie un ancien résident. « Puis j'aurais bien aimé faire 35 ans à Gagnon. »

« La fraternité puis l'entraide entre voisins et amis c'était tout ça », explique un autre ancien résident. « Moi j'ai participé beaucoup au niveau de la communauté, principalement au niveau de la chasse et de la pêche, puis quand j'organisais des corvées, si je disais "C'est qui qui vient?", il fallait que j'arrête là parce que j'en avais trop. »

Plus de 700 personnes sont attendues jusqu'à dimanche pour participer à différentes activités.

Plus d'articles

Commentaires