Donner une âme au papier essuie-tout, c'est le défi que s'est donné Johanne Poulin en créant une quinzaine de personnages qu'elle expose jusqu'au 20 mars au Musée acadien du Québec, à Bonaventure.

Un texte de Isabelle Lévesque

Ces personnages et les tableaux du peintre Rhéal McIntyre constituent l'exposition « Aire de glace » qui prend l'allure d'une véritable célébration de l'hiver.

 

Féérie hivernale

Johanne Poulin a choisi le papier absorbant parce qu'il lui permet de créer des personnages légers avec du mouvement. La couleur avait aussi son importance pour cette exposition consacrée à l'hiver. L'artiste intègre diférents éléments comme de la broche ou des ballons pour donner forme et solidité à ses sculptures. 

Johanne Poulin, mieux connu en Gaspésie pour son travail dans les domaines des loisirs et de la culture, a étudié en arts visuels dans les années 1970. La vie lui a fait prendre d'autres chemins, mais elle a continué à travailler secrètement dans son sous-sol. Elle considère cette exposition comme une « sortie du placard » artistique.

Pêche blanche

Rhéal McIntyre habite sur la pointe de Miguasha, mais il aime flâner autour des cabanes de pêcheurs sur la banquise à Escuminac. Le peintre souhaite rendre hommage à cette technique de pêche héritée des amérindiens. L'artiste, originaire de Charlot, au Nouveau-Brunswick, utilise la technique du pointillisme depuis plus de 25 ans. Cette pratique consiste à appliquer des points de couleur distincts pour former des images. 

Johanne Poulin et Rhéal McIntyre ont travaillé pendant 2 ans à créer l'exposition « Aire de glace ». Les oeuvres sont présentées jusqu'au 20 mars au Musée acadien du Québec à Bonaventure. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine