Retour

Drogues dures : des communautés innues se réunissent pour réfléchir à des pistes de solution

Un colloque portant sur le problème de consommation et de dépendance aux drogues dures au sein des communautés autochtones s'amorce lundi à la Maison de la culture innue de Mingan.

L'événement, qui s'intitule Mamu Pimishkatau, signifiant « ramons ensemble » en innu, réunit les communautés de Mingan, de Natashquan, de La Romaine et de Pakuashipi.

Le directeur des services de première ligne à Mamit Innuat, Francis Caron, explique que les services de santé et psychosociaux sont plus restreints dans les communautés isolées.

Durant ce colloque, les intervenants se pencheront sur les mécanismes d'intervention pour aider les personnes prises avec une dépendance.

« Est-ce que les personnes qui sont touchées ne peuvent pas jouer un rôle au niveau de la guérison? », se questionne Francis Caron. 

L'événement en est à sa troisième année. L'an dernier, le colloque s'est déroulé dans la communauté de Pakuashipi, en Basse-Côte-Nord.

Plus d'articles