Retour

Droits des peuples autochtones : le Québec doit faire sa part, dit Michèle Audette

Le Québec a un rôle essentiel à jouer dans l'application de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones à laquelle le Canada a adhéré mardi sans restriction, selon l'ex-présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada Michèle Audette.

Un texte de Charles Alexandre Tisseyre

La conseillère stratégique et conférencière est d'avis que le Québec « ne doit pas transférer la balle en disant que c'est du ressort du fédéral ».

Elle invite toutes les personnes qui se sentent interpellées par le sort des Premières Nations à participer à l'amélioration de leurs conditions de vie et de leurs relations intergouvernementales. « Sept-Îles peut être partie prenante et les gens de Havre-Saint-Pierre aussi », dit Michèle Audette.

Pour Michèle Audette, qui salue l'adhésion du Canada à la déclaration, il reste à voir comment Ottawa va appliquer les articles.

Revoir la politique de revendication

De son côté, le chef de la communauté innue d'Ekuanitshit, Jean-Charles Piétacho, se réjouit de l'adhésion du Canada à la déclaration et il espère une mise en oeuvre rapide.

Jean-Charles Piétacho pense notamment à son père et à plusieurs chefs qui ont déployé des efforts pendant de nombreuses années et qui auraient été heureux d'entendre, mardi, la ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett, annoncer la nouvelle.

Il estime que l'un des éléments les plus importants de cette déclaration des Nations unies est « le changement radical dans la politique de revendication globale ».

Lors de négociations, l'exigence de l'extinction des titres et des droits ancestraux doit être remplacée par la reconnaissance, explique-t-il.

Le chef innu croit par ailleurs que Québec doit aussi revoir sa politique de consultation, car, selon lui, « elle ne répond plus aux normes internationales de consentement ». 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine