Retour

Du travail de plus en plus éloigné pour les camionneurs artisans 

Les camionneurs artisans de la pointe gaspésienne sont nombreux à chercher du travail cette année. Faute de chantiers sur leur territoire, ils parcourent des centaines de kilomètres pour se rendre là où se trouvent les contrats.

Et comme ces travailleurs sont, la plupart du temps, engagés lors de travaux de réfection de la route, leur embauche dépend des investissements du gouvernement.

Actuellement, des camionneurs dépensent plus de 500 dollars par semaine de leur poche pour se loger et se déplacer vers les chantiers.

Jean-Pierre Berthelot fait partie de la dizaine de conducteurs qui se sont rendus vers la Vallée de la Matapédia pour trouver du travail. Selon lui, les investissements routiers sont insuffisants en Gaspésie, ce qui le force comme ses confrères à s'éloigner de sa famille.

M. Berthelot cite notamment des besoins en travaux routiers ou sur des infrastructures à Cap-d'Espoir, Newport, Pabos Mills et à l'Anse-à-Beaufils.

La semaine dernière, une trentaine de camionneurs artisans ont entravé l'accès du bureau du ministère des Transports à Grande-Rivière pour signifier leur mécontentement.

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a appuyé les revendications des camionneurs artisans gaspésiens.

Avec les informations de Léa Beauchesne

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine