Retour

Eau potable à Sainte-Anne-des-Monts : au moins un an avant de trouver une solution

La Ville de Sainte-Anne-des-Monts a publié la semaine dernière un nouvel avis d'ébullition à la suite de la découverte de coliformes fécaux dans un échantillon d'eau.

Il s'agit d'une très mauvaise nouvelle pour les résidents puisque ce n'est pas le premier incident du genre. En avril, le ministère de l'Environnement avait demandé à la Ville de prendre des mesures appropriées en raison de la découverte d'une autre contamination dans un prélèvement à la source d'eau potable de la municipalité.

L'avis d'ébullition, publié au printemps, a été levé à la fin juillet, à la suite de travaux qui avaient stabilisé la situation.

La Ville a aussi entrepris parallèlement des recherches pour déterminer le système de désinfection le mieux adapté aux besoins de la municipalité. Sainte-Anne-des-Monts s'était aussi engagée auprès du ministère à prélever des échantillons d'eau aux fins d'analyse toutes les semaines.

L'Administration municipale de Sainte-Anne-des-Monts espérait bien pouvoir régler la situation sans obliger les citoyens à bouillir leur eau durant une trop longue période.

Les résidents devront maintenant faire bouillir leur eau jusqu'à l'installation des équipements de décontamination. Cela pourrait prendre un an, peut-être plus, selon Martin Richard, directeur général de la municipalité.

« Il faut, explique M. Richard, identifier quel est le meilleur moyen pour nous en fonction des caractéristiques de l'eau, pour voir quelles influences auront les produits lorsqu'on les mettra dans l'eau de Sainte-Anne-des-Monts. Alors il y a des études qui seront préalables avant d'effectuer des plans et devis ou encore de faire des travaux. »

Il est trop tôt pour fixer le coût du futur système de traitement de l'eau potable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine