Retour

Écrasement aux Îles : un témoin doit vivre avec des images traumatisantes

Frédérick Duval, l'un des principaux témoins de l'écrasement d'avion survenu aux Îles mardi, est encore sous le choc.

Un texte de Brigitte Dubé

Des images de l'avion qui tombe et qui rebondit passent en boucle dans sa tête, l'empêchant de dormir.

M. Duval, qui travaille à la pâtisserie Hélène des Îles, à Havre-aux-Maisons, connaissait Jean Lapierre en tant que client et ami.

Il était devant la fenêtre de l'évier de la cuisine et a tout vu, contrairement à sa fille de 4 ans et sa femme qui étaient à table. « Heureusement! », dit-il.

Des images qui reviennent sans cesse

Frédérick Duval confie qu'il ne pouvait s'empêcher de visualiser Jean Lapierre et sa femme dans l'avion. « Ton inconscient travaille pour toi dans ce temps-là. Je voyais une petite main qui sort comme pour dire : " Venez me chercher! " »

M. Duval se dit encore fébrile, « mais je pense aussi aux gens qui ont vécu les événements de plus près, le personnel d'urgence, etc. Ils vivent des moments bien plus difficiles, estime-t-il. Je pense souvent à Mme Lapierre et à la famille qui reste, à toute la souffrance à laquelle ils doivent faire face. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine