Retour

Écrasement d'avion aux Îles : le temps de panser les plaies

Avec l'ouverture du salon funéraire, les Madelinots pourront apporter un peu de réconfort aux familles Lapierre et Cormier, durement touchées par la tragédie aérienne de la semaine dernière.  Quelques centaines de personnes sont attendues. 

Un texte de Joane Bérubé

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, l'a dit plus d'une fois au cours des derniers jours, ce sont tous les Madelinots qui sont ébranlés par la mort des frères Lapierre, d'une de leur sœur et de l'épouse de Jean Lapierre, Nicole Beaulieu. 

Les gens peuvent se recueillir et ainsi souligner le départ de Jean Lapierre, de sa conjointe Nicole Beaulieu, de ses deux frères, Marc et Louis Lapierre, sa sœur Martine Lapierre. Cinq urnes ainsi que le cercueil du patriarche de la famille Lapierre, Raymond Lapierre sont exposés au salon.

Messages de sympathies et de solidarité

Depuis la tragédie, beaucoup de gens ont communiqué avec les familles touchées, la Municipalité des Îles pour faire part de leurs sympathies, offrir leurs condoléances. Beaucoup se sont déplacés ou seront là, vendredi pour les funérailles, qui se dérouleront à 10 h à l'église Saint-François-Xavier, à Bassin.

Le salon était d'ailleurs rempli à craquer en après-midi, jeudi.  Des premiers répondants, notamment les pompiers des Îles qui sont intervenus aux premiers moments de la tragédie, ont aussi indiqué qu'ils souhaitaient profiter de ce moment pour apporter leur réconfort aux familles. 

Plusieurs membres de la famille sont à l'hôtel. « Mme Lucie est extrêmement forte, avec sa fille Laure, sa famille immédiate », relate le père Claude Gosselin qui dira la messe funèbre aux côtés du père Réjean Coulombe.

Tous se posent la question, que s'est-il passé? « C'est un événement qui n'a toujours pas de sens pour la majorité des gens », ajoute le père Gosselin.

Ainsi, les Madelinots qui s'expriment sur la catastrophe ne peuvent s'empêcher d'avoir une pensée pour ceux qui restent. « Jean Lapierre était beaucoup apprécié ici aux Îles. Il va toujours rester dans nos pensées, dans notre mémoire, dans nos cœurs. C'était un pilier », commente une dame.

La ministre fédérale du Revenu national et députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, ainsi que le ministre libéral provincial responsable de la région, Sébastien Proulx, y seront. D'autres élus aussi.

La famille a émis le souhait que ce soit une cérémonie plus intime réservée à la famille, aux amis et à la communauté madelinienne.  Un registre a été ouvert pour permettre aux Madelinots d'exprimer leurs sympathies. 

Une autre cérémonie aura lieu la semaine prochaine à Montréal.

Enquête du Bureau de la sécurité des transports (BST)

Quant aux circonstances de la tragédie, l'enquête se poursuit. La carcasse de l'avion est maintenant analysée dans les laboratoires du BST.

L'équipe du BST a réussi a extirpé le système GPSde l'avion.

Il n'est toutefois pas garanti que toutes les informations pourront être extirpées de l'appareil. Le BST poursuit donc son travail d'investigation et de cueillettes d'information.

Plus d'articles

Commentaires