Retour

Écrasement d’avion sur la Côte-Nord : un décollage problématique

La Sûreté du Québec (SQ) soutient que l'avion, qui s'est écrasé dimanche après-midi entre Manic-5 et Fermont, aurait eu un problème au décollage.

Un texte d'Evelyne Côté

Deux chasseurs et le pilote auraient décidé de se rendre dans un autre secteur. C'est à ce moment qu'ils auraient rencontré un problème.

Un seul survivant

Philippe St-Pierre, de Gatineau, qui était aux commandes de l'avion, a été transféré lundi matin de Sept-Îles vers l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, à Québec, par Airmédic.

Il est le seul survivant de l'accident. Il a été brûlé sur la moitié du corps. La Sûreté du Québec précise que « l'homme est dans un état grave, mais stable ».

Son collègue et ami, Martin Leclair, parle de lui comme d'un passionné. 

Les deux passagers, qui se trouvaient à bord de l'appareil Cessna 206, ont perdu la vie. Il s'agit d'Alain Lafontaine, 55 ans, de Gatineau et d'un homme de 38 ans de Saint-Maurice. L'identité de ce dernier n'a pas été dévoilé.

Dans une brève déclaration, son employeur, le ministère de la Justice du Canada, a déclaré que toute son équipe allait se souvenir « de sa vivacité d'esprit, ainsi que de son travail distingué pour les Canadiens ».

Recherches du BST 

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada poursuit sa collecte de données pour déterminer s'il procédera à une enquête détaillée sur l'écrasement survenu dimanche après-midi à 140 kilomètres au nord du barrage Manic-5, sur la Côte-Nord.

« Aujourd'hui, on laisse les secouristes faire leur travail. On continue la collecte de données, on vérifie les conditions météo, on fait des entrevues par téléphone et on fait des recherches sur le pilote », souligne Éric Collard, porte-parole du BST.

Ce dernier précise que le site est difficile d'accès puisque les hélicoptères ne peuvent y atterrir. 

D'ailleurs, des agents de la Sûreté du Québec ont été dépêchés sur place pour déboiser le secteur. Cette opération permettra à un hélicoptère de se poser afin de récupérer les corps des victimes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine