Retour

Écrasement d'hélicoptère : des pilotes septiliens surpris et endeuillés

L'accident survenu hier près de la rivière Restigouche prend tout le monde par surprise à Sept-Îles, alors que les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sont attendus à Campbellton, au N.-B., pour commencer à enquêter.

Le pilote de l'hélicoptère qui s'est abîmé dimanche après avoir heurté des lignes de transport d'électricité près de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, était originaire de Sept-Îles.

Frédérick Décoste a trouvé la mort dans l'appareil qu'il pilotait. L'accident a également coûté la vie au chansonnier et ex-hockeyeur Roberto Bissonnette. 

Plusieurs professionnels du pilotage et de l'entretien mécanique rencontrés à Sept-Îles ce matin se sont dits surpris par l'accident, mais font preuve de prudence et de retenue.

L'un d'entre eux, qui préfère ne pas commenter, confesse avoir perdu 3 collègues au cours des 10 dernières années.

« Certainement je connaissais très bien Fred et puis je connaissais bien son père. Alors c'est une triste nouvelle pour nous ce matin », a dit quant à lui Paul Desmeules, quelques instants avant de partir pour une excursion nolisée vers la rivière Manitou avec un groupe de visiteurs. Selon lui, l'accident est fortuit. 

Le troisième occupant de l'hélicoptère a subi des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger, selon la Gendarmerie royale du Canada.

On ignore pour l'instant la cause de l'accident survenu vers 16 heures, heure locale, près de Flatlands, à l'ouest de Campbellton, non loin de la frontière avec le Québec.

L'appareil a heurté des lignes électriques et a entamé sa chute pour heurter une falaise et terminer sa course dans la rivière Ristigouche, indique la GRC.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine