Retour

Éducation sexuelle : 19 écoles de la province participent au projet pilote

Dix-neuf écoles de la province, dont huit dans l'Est du Québec, font partie du projet pilote du ministère de l'Éducation sur l'éducation sexuelle.

Un texte de Jean-François Deschênes

L'École primaire Saint-Rosaire de Gaspé participe au programme depuis le début février.

Cette année, ce projet pilote touche uniquement les élèves de première, troisième et de cinquième année, mais l'automne prochain, l'enseignement de la sexualité sera offert à tous les niveaux

Jusqu'ici la sexualité était enseignée selon le bon vouloir de chaque établissement, mais avec ce projet pilote Québec impose entre 5 et 15 heures d'enseignement par année.

Selon la directrice l'École, Manon Packwood, le contenu est établi selon les niveaux et l'âge.

« Ce qui fait qu'à l'intérieur du canevas pédagogique également, l'enseignant peut savoir jusqu'où il peut se rendre. »

Écoles participantes dans l'Est du Québec

Les parents?

En Ontario, l'enseignement de la sexualité a soulevé certaines tensions alors que des parents ont retiré leurs enfants de l'école en guise de protestation contre le programme provincial. À Gaspé, la direction de l'école primaire dit n'avoir reçu aucune plainte.

Une mère de famille, Mélanie Dufresne, trouve plutôt que l'initiative est bien reçue, « parce que nos enfants ont quand même accès à de l'information, que ce soit par Internet ou par d'autres enfants et souvent c'est beaucoup plus de la désinformation. »

L'objectif du ministère de l'Éducation est de le rendre obligatoire dans toutes les écoles de la province dans deux ans.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards