Retour

Efforts pour améliorer le transport des produits frais gaspésiens et madelinots

Les entrepreneurs des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie éprouvent parfois des difficultés à acheminer rapidement leurs produits frais. Un projet pilote en cours d'élaboration pourrait améliorer l'accès à une liaison aérienne assurée et régulière.

Un texte de Brigitte Dubé 

L'organisme GIMXPORT offre du soutien à l'exportation et à la commercialisation hors région aux entreprises de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Il est actuellement en discussion avec des compagnies aériennes en vue d'assurer une fiabilité.

Le directeur général de l'organisme, Gino Cyr, explique que les entrepreneurs qui ont des commandes à livrer à Québec et à Montréal doivent se présenter tôt le matin à l'aéroport, en espérant avoir une place. « Comme la priorité est donnée aux passagers et à leurs bagages, il y a toujours une incertitude », déplore-t-il.

Depuis deux ans, GIMXPORT travaille en collaboration avec une cinquantaine d'entreprises pour collecter des données sur leurs besoins et le flux de transport, autant en Gaspésie qu'aux Îles.

Une rencontre est prévue mardi pour discuter des détails et possiblement finaliser l'entente. Le projet pilote se déploierait sur une base de trois ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine