Retour

Élections dans René-Lévesque : les candidats présentent leurs positions sur les enjeux régionaux

Les candidats à l'élection partielle dans René-Lévesque ont fait connaître leurs positions sur les enjeux régionaux, devant les membres de la Chambre de commerce de Manicouagan, jeudi soir. Les représentants de la Coalition avenir Québec (CAQ), du Parti libéral, du Parti québécois et de Québec solidaire se sont présentés tour à tour, mais n'ont pas débattu.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

Au cours de cette présentation, les candidats ont tous reconnu la nécessité de stimuler l'économie nord-côtière. Chacun a présenté une méthode différente pour y parvenir.

La candidate du Parti libéral, Karine Otis, estime que les stratégies du gouvernement vont relancer l'économie de la région.

La vision de la candidate libérale s'oppose à celle du candidat au Parti québécois, Martin Ouellet. Celui-ci estime qu'un projet d'affaires peut se faire sans la présence du gouvernement.

De son côté, la candidate de Québec solidaire, Claire Du Sablon, ne croit pas aux solutions économiques présentées par le gouvernement Couillard.

Quant au candidat de la Coalition avenir Québec, Dave Savard, il soutient que les jeunes sont le moteur économique de la région.

Enjeux forestiers

Les candidats ont été questionnés sur l'avenir de l'industrie forestière dans la région par un représentant syndical des travailleurs de la scierie des Outardes.

Le candidat de la CAQ, Dave Savard, estime qu'une conversion de l'usine est nécessaire. Karine Otis, du Parti libéral, pense que le milieu va devoir innover. La candidate Claire Du Sablon, de Québec solidaire, mise sur une diversification des entreprises forestières. De son côté, Martin Ouellet, du Parti québécois, a dénoncé la lenteur des actions du gouvernement Couillard pour dénouer la crise dans le secteur.

D'après les informations de Marlène Joseph-Blais.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine