Retour

En Gaspésie, les enjeux électoraux touchent les transports et l'économie 

En Gaspésie comme aux Îles-de-la-Madeleine, la question des transports domine les enjeux de la campagne électorale, que ce soit l'entretien de plusieurs quais négligés ou l'allongement de pistes d'atterrissage.

Aussi liée à l'économie, la question du déclin démographique plane au-dessus des autres enjeux.

Transport maritime

Les quais ont une grande importance. Le fédéral souhaite en céder aux municipalités, mais la plupart n'en veulent pas, que ce soit à Gaspé ou aux Îles-de-la-Madeleine.

Transport aérien

Si elles refusent le transfert des quais, les municipalités souhaitent l'allongement des principales pistes d'atterrissage. « C'est une question de sécurité, insiste le maire des Îles, Jonathan Lapierre. C'est un enjeu qui freine le développement économique et touristique des Îles parce qu'on ne peut pas attirer de gros porteurs. »

Démographie

La candidate libérale dans Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, compte faire campagne principalement sur des enjeux économiques et démographiques.

Exportation, tourisme et pêches

Pour le candidat du Bloc québécois dans Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Nicolas Roussy, les dossiers principaux sont les pêches, la réfection des quais, la démocratisation des tarifs d'avion et l'exportation.

Le candidat bloquiste croit qu'avec une réduction de 100 $ du billet pour les Îles-de-la-Madeleine par exemple, l'industrie touristique pourrait connaître un formidable essor.

Nicolas Roussy compte bien également parler d'exportation, un dossier qui lui tient particulièrement à coeur.

Enjeux nationaux comme l'économie et la sécurité

Le candidat conservateur Jean-Pierre Pigeon croit que les enjeux nationaux, comme l'économie et la sécurité, seront centraux dans cette campagne.

Déjà en contact avec les élus de la région, il entend les consulter davantage avant de déterminer sur quels enjeux locaux il fera campagne.

Plus d'articles

Commentaires