Retour

Énergie : performance record pour Tembec Matane

Au cours de la dernière année, l'usine Tembec de Matane a économisé plus de 7 millions de dollars en diminuant sa consommation de mazout et d'huile légère en plus d'augmenter de 5 % sa production.

Ces résultats ont pu être atteints grâce à un procédé, l'anaérobie, instauré il y a trois ans. Ce procédé chimique permet de transformer les eaux usées de l'usine en biogaz qui, ensuite, remplace les produits de fabrication de la pâte à papier.

Le directeur de l'usine, Éric Gendreau, admet que Tembec a dépassé à peu près tous ses objectifs. « Évidemment, ça a un impact majeur sur les coûts de l'usine », poursuit M. Gendreau.

Éric Gendreau souhaite maintenant s'attaquer aux boues produites par l'usine. Ces déchets seraient aussi transformés en biogaz. Le système pourrait même utiliser les matières organiques, comme les restants de table ou les résidus verts, produites par les résidents de la Matanie.

Matane s'intéresse au projet parce que ça permettrait à la Ville de répondre aux exigences de Québec qui demande aux municipalités de recycler tous leurs déchets organiques d'ici 2020.

Plusieurs questions demeurent cependant en suspens avant la réalisation de ce projet. Si Tembec se demande si le projet sera rentable, à l'Hôtel de Ville on s'interroge sur la pérennité du système advenant la fermeture de l'usine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine