Retour

Enfant mort à Saint-Jean-de-Dieu : la SQ confirme la thèse de l'accident

La Sûreté du Québec confirme que la thèse d'un acte criminel ou de négligence est exclue dans l'accident qui a causé la mort d'un enfant de six ans à Saint-Jean-de-Dieu dimanche.

La Sûreté du Québec (SQ), qui avait dépêché un spécialiste en reconstitution pour examiner la scène, a conclu qu'il s'agissait d'un accident.

Dimanche vers 15 h 30, un tracteur qui était utilisé pour effectuer des travaux sur un terrain privé a heurté un enfant. La victime a ensuite été transportée à l'hôpital de Trois-Pistoles, où elle a succombé à ses blessures.

De l'aide psychologique pour la communauté

La Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup ainsi que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirment que des intervenants psychosociaux se sont rendus sur place peu après la tragédie pour offrir leur aide aux membres de la famille ainsi qu'aux élèves et aux enseignants de l'école primaire que fréquentait l'enfant qui a perdu la vie.

Dans les écoles, des rencontres de groupes ont eu lieu lundi et des suivis individuels vont se poursuivre au cours des prochains jours. Le directeur général de la commission scolaire du Fleuve et des Lacs, Bernard D'Amours, assure que l'aide sera disponible aussi longtemps que ce sera nécessaire.

« Il faut accompagner nos jeunes, surtout ceux du primaire, dans tout le processus de deuil, estime-t-il. Il faut répondre à leurs questions sur ce qui a pu se passer et expliquer comment la vie fait en sorte qu’à tous les instants de notre vie, on peut devoir faire face à la mort d'un proche. »

L'enquête est maintenant entre les mains du Bureau du coroner, qui pourra faire des recommandations s'il y a lieu.

D'après les renseignements d'Ariane Perron-Langlois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine