Retour

Enquête de l'UPAC : Germain Chevarie nie toute implication

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, nie toute implication dans des événements qui font l'objet d'une enquête, à la suite de la campagne électorale de 2008.

Il a brièvement commenté au micro de Radio-Canada l'enquête de l'unité permanente anticorruption dont il a fait l'objet.

Selon l'émission Enquête, M. Chevarie était visé par l'enquête Joug sur, entre autres, le financement du Parti libéral.

Germain Chevarie précise que l'enquête portait sur des événements entourant la campagne électorale de 2008, et qu'il n'était pas impliqué personnellement.

La semaine dernière, l'opposition officielle a maintes fois demandé au gouvernement Couillard, pourquoi M. Chevarie n'avait jamais été retiré du caucus durant cette enquête.

L'opposition officielle soutient que les dossiers dorment sur les bureaux des procureurs depuis plus d'un an.

Le porte-parole du DPCP, Maître Jean Pascal Boucher, a affirmé quant à lui que les enquêtes sont sous analyse, et que le public sera informé de la décision lorsque cette analyse sera terminée.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine