Retour

Enquête publique du coroner : une semaine éprouvante pour les familles

La première semaine d'audiences publiques s'est terminée vendredi après-midi au palais de justice de Sept-Îles. Le coroner Bernard Lefrançois a tenu à rassurer les personnes présentes en expliquant que ses recommandations seront prises au sérieux, même si elles ne seront pas contraignantes.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

Vendredi, des intervenantes qui travaillent dans la communauté de Uashat-Maliotenam ont rappelé l'importance d'avoir suffisamment de ressources humaines pour soutenir les familles endeuillées par des cas de suicides.

Nathalie Coulombe, intervenante au centre de santé et de services sociaux Uauitshitun, souhaiterait qu'il y ait plus de services pour aider les jeunes enfants de la communauté.

Pour la psychiatre Julie Marchand, les délais parfois longs des procédures judiciaires nuisent aux victimes.

Retour sur le cas de Nadeige Guanish

Durant cette dernière journée d'audiences, les témoignages sur le décès de Nadeige Guanish se sont poursuivis.

Un enquêteur de la Sûreté du Québec a rapporté que la jeune femme de 18 ans avait envoyé des textos à un policier de la Sécurité publique de Uashat-Maliotenam (SPUM) ainsi que des appels téléphoniques lui signifiant qu'elle voulait mettre fin à ses jours.

Dans sa déclaration, le policier a rapporté ne pas avoir vu les messages. Aucune accusation criminelle n'a été portée contre lui, mais la SPUM étudie la possibilité de lui imposer des sanctions, car il ne s'est pas présenté aux audiences aujourd'hui comme prévu.

Les audiences reprendront le 27 juin. Un dernier témoin sera entendu dans le dossier de Céline Rock Michel. Par la suite plusieurs personnes viendront faire leurs recommandations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine