Retour

Enquête publique sur cinq suicides : le chef de Uashat-Maliotenam veut des réponses 

Le chef de Uashat-Maliotenam, Mike McKenzie, accueille favorablement le déclenchement d'une enquête publique sur les causes et circonstances de cinq cas de suicide survenus dans la communauté innue en 2015.

L'enquête vise à examiner les cas de Nadeige Guanish, 18 ans, Alicia Grace Sandy, 21 ans, Charles Junior Grégoire-Vollant, 24 ans, Céline Rock Michel, 30 ans, et Marie-Marthe Grégoire, 46 ans. Selon la coroner en chef, l'enquête « permettra à la population, et plus particulièrement aux membres de la communauté de Uashat-Maliotenam, de mieux comprendre la problématique liée aux suicides dans leur milieu ».

Mike McKenzie souhaite que cette enquête mène à des mesures concrètes pour contrer ce fléau. 

Les familles accueillent favorablement le déclenchement de cette enquête publique. Elles sont satisfaites du mandat élargi, puisque le coroner se penche sur cinq cas. Elles se disent être prêtes à collaborer pleinement au processus d'enquête en fournissant les informations et les témoignages nécessaires.

L'ex-présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada, Michèle Audette, affirme que les familles endeuillées ont besoin de soutien psychologique.

Les modalités de l'enquête seront connues prochainement. Elle sera présidée par Bernard Lefrançois, coroner desservant la région de la Côte-Nord depuis 20 ans et résident de Sept-Îles.

Avec les informations d'Evelyne Côté et Katy Larouche 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine