Des travaux d'enrochement de 1,45 million de dollars sont en cours au quai de Pêches et Océans à Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

Le projet de deux ans doit se terminer cet hiver. Les travaux permettront d'assurer la sécurité des utilisateurs de ce havre de pêche, qui constitue un des moteurs économiques de la communauté.

Pour le président de l'administration portuaire de Mont-Louis, Laurent Normand, il était important de le protéger. « Les brèches étaient rendues tout près de la structure. »

Il estime la durée de vie de ces travaux à une cinquantaine d'années.

J'espère que la mer ne le défera pas dans l'espace de deux ou trois ans. C'est quand même assez bien fait. On a mis l'emphase vraiment sur la protection et la sécurité.

Laurent Normand, président, administration portuaire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis

Selon M. Normand, c'est d'ailleurs à cause des travaux que le sous-sol de l'usine de transformation de poisson a été inondé. Cependant, il ne blâme pas l'entrepreneur.

Les travaux effectués au quai de Mont-Louis avaient laissé une brèche dans le mur de protection. Lors de la tempête de la fin décembre, l'eau a traversé cette ouverture et elle se serait engouffrée dans le sous-sol, sans toutefois faire de dégâts importants, raconte-t-il.

Plus d'articles

Commentaires