Retour

Éolien : craintes pour le maintien des emplois en Gaspésie

Le Créneau d'excellence éolien craint de nouvelles mises à pied dans le secteur éolien en Gaspésie et en Matanie.

Enercon annonçait mercredi dernier la mise à pied d'une quarantaine d'employés à son usine de Matane. Au même moment, l'entreprise Fabrication Delta à New Richmond indiquait avoir remercié une soixantaine de soudeurs et de machinistes faute de nouveaux contrats.

Le Créneau d'excellence en éolien presse d'ailleurs le gouvernement du Québec d'agir rapidement pour préserver les emplois manufacturiers de la filière éolienne en Gaspésie et dans la Matanie.

Le Créneau craint que ces mises à pied se poursuivent et que ce soit bientôt au tour de l'usine de pales LM Wind Power de Gaspé de licencier des employés. Les contrats de l'usine de Gaspé, où travaillent 200 personnes, se terminent en septembre 2016.

Le président du créneau éolien, Alexandre Boulay, estime que les usines de la Gaspésie et de la Matanie ont été grandement fragilisées par les reports successifs de la nouvelle politique énergétique du Québec.  Alexandre Boulay rappelle que la filière attend depuis plusieurs mois, voire depuis plusieurs années, l'annonce de cette politique. 

« Ce qu'on demande au gouvernement, précise M. Boulay, c'est d'inclure un 300 à 350 mégawatts d'énergie éolienne installés annuellement au Québec et on doit regarder comment maximiser l'impact sur le développement économique, et ça doit se faire par l'industrie manufacturière qui est vraiment le pilier de la filière éolienne. »

Une industrie régionale

Si le milieu éolien gaspésien souhaite un dépôt de la nouvelle politique énergétique le plus rapidement possible, l'industrie demande surtout que l'éolien soit au cœur du plan d'action de Québec afin de conserver ce qui a été bâti au cours des années.

Alexandre Boulay croit que de nouvelles mises à pied auront des conséquences irréversibles sur les entreprises qui risquent de perdre leur main-d'œuvre et leur expertise.  « Aujourd'hui, la filière éolienne se trouve en pleine croissance partout sur la planète, mais une base de marché domestique est nécessaire pour justifier la présence des usines dans la région », soutient M. Boulay.

Selon le Créneau éolien, l'industrie génère plus d'un demi-milliard de dollars en richesse pour l'ensemble des Québécois. L'industrie compte 1200 emplois en Gaspésie et dans la Matanie et un total de plus de 5000 sur l'ensemble du territoire québécois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine