Retour

Éric Forest au Sénat : nombreuses réactions au Bas-Saint-Laurent

Le maire de Rimouski, Éric Forest, est l'un des 6 nouveaux sénateurs indépendants provenant du Québec à Ottawa. Cette nouvelle réjouit les élus de la région du Bas-Saint-Laurent, de même que des proches du principal intéressé.

La nomination d'Éric Forest, annoncée ce matin par le premier ministre Justin Trudeau, réjouit notamment le député fédéral de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux.

« Je trouve que c'est un très bon choix. Éric a fait un excellent travail à la mairie de Rimouski, et aussi comme président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) pour traverser la crise de la commission Charbonneau. Je peux vous dire que ça n'a pas été un chemin de paix et il a passé au travers », mentionne M. Généreux.

Le maire d'Amqui, Gaëtan Ruest, salue lui aussi la nomination d'Éric Forest à titre de sénateur. Dans un courriel, le maire Ruest affirme qu'il s'agit d'une belle reconnaissance, de la part du premier ministre, des qualités personnelles, des compétences et des expériences remarquables du maire de Rimouski.

Néanmoins, monsieur Ruest ajoute qu'il a et aura toujours des réserves quant à l'utilité du Sénat. Il conclut que « la nomination de sénateurs indépendants de paroles et de mouvements d'actions est une valeur ajoutée qui rend l'institution plus acceptable. »

Un vrai leader

Même s'il se dit déçu de perdre un allié, le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, est heureux de la nomination sénatoriale d'Éric Forest. Le préfet décrit le leadership dont fait preuve M. Forest qui sera un atout pour le sénat selon lui.

« Connaissant M. Forest, il ne fera pas que s'asseoir et occuper un siège. Je suis convaincu qu'il s'en va là pour faire bouger les choses. Et souvent, il y a un effet d'entraînement. Un vrai leader, c'est ça et je suis convaincu qu'il jouera ce rôle », mentionne-t-il.

Selon le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, un changement de culture s'est opéré avec la venue d'Éric Forest au poste de maire de Rimouski. « Un des principaux alliers que j'avais, c'était M. Forest. Arrêter les rivalités entre les milieux rural et urbain qu'il y avait dans la MRC et prouver qu'on pouvait travailler ensemble », conclut-il.

« Le Canada gagne un joueur étoile » selon le conseiller municipal du district du Bic, Marc Parent. Il dit avoir été surpris par l'annonce, mais croit que le maire de Rimouski a tout ce qu'il faut pour être un excellent sénateur.

« C'est un champion et un homme de vision. C'est certain qu'au niveau local, on perd un excellent leader. J'ai aimé travailler avec lui, car c'est un homme de vision et de principes. Mais je crois que le Canada tout entier y gagne beaucoup », affirme M. Parent.

Témoignage touchant de la mère d'Éric Forest

Un témoignage touchant de la mère d'Éric Forest, Gemma Forest, circule sur Facebook. On y voit la dame, très touchée de la nomination de son fils à titre de sénateur, en conversation avec sa fille, Fernande Forest.

« Premièrement, je suis très touchée. Deuxièmement, je dois demander au seigneur de combler de lumière pour aller directement dans le bon chemin avec cette nouvelle situation qui se présente à lui. On est content pour lui », avoue-t-elle, sous le coup de l'émotion.

Éric Forest quittera son poste avant la fin de son mandat. Il n'y aura cependant pas d'élection partielle puisqu'une élection générale est prévue pour novembre 2017. Les conseillers municipaux vont toutefois désigner un maire intérimaire.

Plus d'articles