Retour

Érosion des berges : Rivière-Saint-Jean aura de l'aide pour nettoyer son ancien dépotoir

La municipalité de Rivière-Saint-Jean, aux prises avec un ancien dépotoir qui se déverse dans le Saint-Laurent, obtiendra de l'aide de Québec. La mairesse, Josée Brunet, a appris que sa municipalité est admissible à un programme provincial qui couvrira l'ensemble des frais de nettoyage du terrain contaminé.

Un texte de Katy Larouche

Selon la mairesse, le dossier de la municipalité sera déposé en urgence lundi, afin de débuter les phases préliminaires des travaux dès cet automne. Des données GPS seront amassées et la nature des déchets qui se retrouvent dans le déportoir sera analysée.

« On était satisfait de voir que les travaux et les sommes d'argent allaient être déboursées par le gouvernement, souligne Mme Brunet. Par contre, on était déçu du temps qui s'écoulait avant que les débris soient ramassés. » La mairesse déplore que le nettoyage devra, pour sa part, attendre à 2017. 

Josée Brunet souligne que l'opération sera particulièrement délicate, puisque le remblaiement du terrain pourrait fragiliser davantage les berges errodées.

Région à risque

Selon Pascal Bernatchez, professeur et titulaire de la chaire de recherche en géosciences côtières de l'Université du Québec à Rimouski, le secteur de Rivière-Saint-Jean est particulièrement touché par le phénomène d'érosion des berges.

Ailleurs dans la région de l'estuaire, M. Bernatchez souligne que la moyenne se situe plutôt à 50 centimètres par an qui sont emportés par le Saint-Laurent. La situation critique dans le secteur de Rivière-Saint-Jean accentue l'urgence d'agir pour nettoyer l'ancien dépotoir. 

Plus d'articles

Commentaires