Les autorités surveillent attentivement le niveau des rivières Matapédia et Ristigouche, à la hauteur de la municipalité de Matapédia. Des évacuations ont eu lieu mercredi par mesure de prévention. Les résidents croisent les doigts.

La glace circule rapidement vers l’estuaire depuis mercredi matin. Les niveaux d’eau n’ont pas augmenté, assure la sécurité civile.

L’aéroglisseur de la Garde côtière casse la glace depuis mercredi matin à l’embouchure de la rivière Restigouche.

Le porte-parole Jacques Bélanger demeure toutefois optimiste.

Ça n’a quand même pas empêché la Commission scolaire René-Lévesque de fermer l'École des Deux-Rivières et le Centre d'éducation des adultes de Matapédia pour toute la journée.

Les élèves ont été évacués peu après leur arrivée ce matin, sur les recommandations de la sécurité civile. La glace circule bien, mais si elle arrête, l’eau peut monter rapidement et compliquer une éventuelle évacuation, explique Jacques Bélanger, qui ajoute que « ça se fait de façon régulière dans ce secteur-là ».

Le garage Restigouche, situé le long de la rive, redoute également le pire. Les employés ont quitté le commerce par mesure de précaution.

Le maire de la municipalité de Matapédia, Luc Lagacé, dit aussi surveiller de près la situation. « Ici ça ne démontre pas de danger immédiat encore, on attend l’évaluation d’heure en heure », précise-t-il.

Le ministère des Transports ne rapporte aucun débordement sur la route 132 pour le moment.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un chiot décide de se rafraîchir... dans le réfrigérateur





Rabais de la semaine