Retour

F.-A.-Gauthier : des passagers bloqués sur le nouveau traversier

La porte avant du nouveau traversier de la Société des traversiers du Québec, le F.-A.-Gauthier, a brièvement refusé de s'ouvrir, jeudi matin, lors de son arrivée à Baie-Comeau.

Les passagers ont dû patienter une trentaine de minutes avant de pouvoir débarquer sur la rive nord.

Selon la Société des traversiers, c'est un problème hydraulique qui a empêché la porte de s'ouvrir comme prévu.

La directrice de la Traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout, Gréta Bédard, ne s'inquiète pas. « Présentement, précise Mme Bédard, on a plutôt trouvé la source. On essaie de voir de quelle façon on va faire la réparation. Par contre, la porte s'est ouverte et fermée, mais on aura une petite intervention à faire un petit peu plus tard aujourd'hui au niveau de notre système hydraulique. »

Selon elle, ce genre de problème est normal en période de rodage pour un nouveau navire. « Tous les jours, on a des choses comme ça qu'on doit ajuster. On diagnostique le problème on trouve les solutions. Là, ce n'est pas grave, mais il faut s'en occuper, c'est plus dérangeant que grave, je dirais », commente Mme Bédard.

La directrice de la traverse indique que la période de rodage du nouveau navire pourrait prendre jusqu'à deux ans.

L'ancien traversier, le Camille Marcoux restera à quai cet été, au cas où il devrait remplacer le F.-A.-Gauthier.

Le navire a été construit au coût de 220 millions de dollars et est entré en fonction le 13 juillet dernier.

Le F.-A.-Gauthier effectue pour le moment des traversées quotidiennes entre Matane et Baie-Comeau. Des traversées entre Matane et Godbout seront à l'horaire à l'automne lorsque les réparations au débarcadère de Godbout seront terminées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine