Retour

Femelle orignal abattue à Saint-René : aucune accusation déposée pour l'instant

Les agents de protection de la faune poursuivent leur enquête au sujet des chasseurs qui ont tué la femelle orignal, celle que certains considéraient comme la « mascotte » de Saint-René-de-Matane. Aucune accusation n'a encore été portée.

Les chasseurs ont été filmés en train d'abattre l'animal et la vidéo a été vue 51 000 fois sur Facebook.

Les réseaux sociaux se sont enflammés cette fin de semaine et les commentaires sont très durs, autant pour les deux chasseurs que pour ceux qui les défendent. De son côté, le vidéaste qui a capté les images est bouleversé par l'ampleur qu'a prise cette histoire sur les médias sociaux. Il a refusé de commenter.

Depuis les événements, en plus du déferlement de réactions sur Facebook, la page « Souvenir de la mascotte de Saint-René » a été créée. Elle compte près de 1000 mentions « J'aime ».

Pas interdit dans la Matanie

Sur les réseaux sociaux, plusieurs affirmaient que le geste des chasseurs, Nelson D'Astous et Édith Marceau de Sainte-Félicité, était illégal parce qu'il a été commis près d'une route.

Au Québec, effectivement, les chasseurs n'ont pas le droit d'utiliser une arme à feu à moins de 10 mètres de la chaussée. Ce n'est toutefois pas interdit au Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord et dans une partie de la Gaspésie (seules les MRC d'Avignon et de Bonaventure font bande à part dans leur règlement).

Par contre, l'utilisation d'une arme à feu près d'une zone habitée pourrait être à considérer dans l'analyse du dossier. « Sur ce point, le règlement de Saint-René-de-Matane est clair, indique Jacques Nadeau. Il est interdit d'utiliser une arme à feu à moins de 150 mètres des maisons. » Une amende minimale de 100 dollars est prévue.

D'autres points seront à vérifier : à quel moment et dans quelle circonstance l'abattage s'est produit, si la personne qui abattait avait un permis en règle, etc.

En attendant le résultat de l'enquête, les chasseurs ont pu récupérer la carcasse de l'animal et leurs objets personnels.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine