Retour

Fermeture de l'IGA Sainte-Anne-des-Monts : « Ça fait mal! »

L'annonce de la fermeture de l'IGA de Sainte-Anne-des-Monts a pris tout le monde par surprise. Au moins 75 emplois à temps plein et à temps partiel seront perdus lorsque l'épicerie fermera définitivement, le 24 mars.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le boucher de l'épicerie, Claudel Auclair, s'attendait à des choses plus positives.

Il se rappelle que les gens parlaient de changements et de rénovations. La nouvelle a été toute autre. « Mais là ça a tombé, ça a tombé solide! » dit-il.

M. Auclair croit que ça aura des conséquences sur d'autres commerces de Sainte-Anne-des-Monts

Toutefois, Claudel Auclair comprend la décision de Sobeys. La direction de la chaîne d'alimentation estimait qu'un investissement de 3 à 4 millions de dollars était nécessaire dans l'épicerie de la Haute-Gaspésie, mais que le marché ne le justifiait pas.

« Dans un marché où on peut vendre entre 200 000 et 300 000 [dollars de marchandises], c'est peut-être moins intéressant qu'un marché où on va en vendre 600 000 ou 700 000 en ville. Il ne faut quand même pas se cacher la tête dans le sable. »

Pour le chef cuisinier et homme d'affaires gaspésien Yannick Ouellet, il est important d'avoir deux épiceries dans une même région.

Les gens sont nombreux à réagir sur les médias sociaux, notamment sur la page Facebook de Bon pied bonne heure.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine