Retour

Fermeture du Centre de bénévolat Manicouagan : la SQ contactée

La Sûreté du Québec a été appelée à intervenir en lien avec la fermeture du Centre de bénévolat Manicouagan.

Le déficit de 103 000 $ accumulé de l'organisme demeure inexpliqué.

Aucune plainte ne vise directement l'organisme, mais les policiers ont été contactés.

Plusieurs organismes communautaires gravitent autour du Centre de bénévolat et les recherches pourraient impliquer d'autres entités ou individus.

« Je n'ai pas eu de communication officielle de la part de la Sûreté du Québec. J'ai su qu'il y a eu plainte, mais je n'ai pas davantage de données de ce côté-là », affirme la présidente du conseil d'administration du Centre de bénévolat Manicouagan, Anne-Marie Larkin.

À la suite de la fermeture de l'organisme, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord (CISSS) a repris une partie de ses activités.

« On veut garder les personnes âgées à domicile. Ça fait partie des services essentiels pour les garder à domicile : la popote roulante, le service de raccompagnement et les visites d'amitié », souligne Sandra Morin, responsable des relations avec les médias pour le CISSS de la Côte-Nord.

Le CISSS a pris en charge temporairement ces services vendredi dernier.

Plus d'articles

Commentaires