Retour

Fermeture du comptoir de la CCQ à Baie-Comeau: « inacceptable », selon la Ville et le député

La Ville de Baie-Comeau et le député de René Lévesque, Martin Ouellet, critiquent haut et fort la décision de la Commission de la construction du Québec (CCQ) de fermer son comptoir de service à Baie-Comeau en juillet prochain.

Un texte de Roxanne Simard

Martin Ouellet et la mairesse suppléante de Baie-Comeau, Reina Savoie-Jourdain, demandent à la Commission de revoir sa décision.  

Selon eux, la grandeur du territoire et les projets de construction justifient la présence d'un deuxième comptoir de service dans la région. Martin Ouellet affirme qu'il comprend mal cette décision et compte amener le dossier à l'Assemblée nationale.

Reina Savoie-Jourdain dénonce aussi la probable délocalisation de deux emplois. « On réagit très mal à Baie-Comeau là-dessus. Malgré le fait qu'on peut penser que ce ne sont que deux emplois, non. C'est deux familles encore une fois qui vont peut-être devoir quitter la région », lance-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine