La Ville de Fermont terminera l'exercice financier 2015 avec un déficit de 1,2 million de dollars.

Cette situation s'explique, selon le maire Martin Saint-Laurent, par le non-paiement des taxes municipales de Cliffs ressources naturelles pour l'année en cours, soit un peu plus de 9 millions de dollars.

« À la fin de l'année 2014, on a fait la taxation complémentaire pour les expansions, ça veut dire la phase 2 de Cliffs et d'ArcelorMittal, explique-t-il. Ça nous a donné des revenus supplémentaires, ce qui a atténué un peu notre déficit étant donné qu'ArcelorMittal paie plus avec l'expansion. »

Le déficit de 1,2 million de dollars évalué cette année sera puisé dans le surplus accumulé de la municipalité, qui atteint 9,9 millions.

Des taxes impayées depuis trois ans

Le maire Martin Saint-Laurent déplore que Cliffs ressources naturelles, qui s'est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, doive plus de 15 millions de dollars à la Ville de Fermont depuis trois ans.

Le surplus accumulé de la Ville de Fermont permettra à l'administration municipale de maintenir, l'an prochain, le niveau de taxation de 2015.

Par ailleurs, le maire indique qu'un acquéreur potentiel a manifesté son intérêt de relancer les activités de la mine du lac Bloom. Si cela se concrétise, la Ville souhaite qu'il assume une partie des paiements que doit Cliffs. 

Plus d'articles

Commentaires