Retour

Feu à Fort McMurray : Baie-Johan-Beetz se souvient

L'immense feu de forêt à Fort McMurray rappelle des souvenirs aux résidents de Baie-Johan-Beetz, éprouvée à l'été 2013 par un incendie qui a ravagé 500 km carrés de forêt et qui s'était approché à 1 km du village.

Le brasier avait forcé l'évacuation des quelque 85 habitants. Le maire Frédérick Gagnon souligne que la Municipalité n'est pas mieux outillée pour faire face à de telles circonstances, en raison de la distance avec les autres villes et de la taille de la communauté.

Elle a toutefois une entente de service avec les pompiers de Havre-Saint-Pierre pour qu'ils interviennent en cas de feu. « Ils sont quand même à 45 minutes de chez nous et eux-mêmes ne pourraient peut-être pas intervenir en cas de feu de forêt », précise le maire.

Des améliorations

Frédérick Gagnon souligne cependant les améliorations qui ont été apportées au niveau provincial depuis l'incendie en Minganie.

Il indique que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a donné un mandat plus élargi à la Société de protection des forêts contre le feu. À l'été 2013, l'organisme n'avait pas le mandat de protéger ce secteur sans l'autorisation de Québec.

Le maire de Baie-Johan-Beetz ajoute que les événements en Alberta interpellent les résidents du village.

« Ça nous paraît beaucoup plus grave ce qu'il se passe à Fort McMurray, dit-il. Sans savoir l'état d'âme des gens de façon approfondie, les citoyens sympathisent avec les gens en Alberta. »

Plus d'articles

Commentaires