Retour

Feu vert pour une rénovation majeure de la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts

Québec et Ottawa débourseront 4,3 millions de dollars pour agrandir la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts. Un projet que caresse la Ville depuis sept ans.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

La Ville et les deux paliers de gouvernement ont signé une entente de principe au cours des dernières semaines. Québec fournira 3,1 millions de dollars et Ottawa 1,2 million de ce projet qui s'élève à 4,5 millions de dollars.

Le projet consiste en une rénovation majeure de la salle de spectacle pour doubler sa capacité en plus d'inclure des loges pour les artistes. Le nombre de sièges passera à environ 230. Une nouvelle agora sera aménagé à la bibliothèque Blanche-Lamontagne, en plus d'une nouvelle salle d'exposition.

La superficie de la Maison de la culture sera augmentée de 40 %, soit le maximum permis par le programme conjoint du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de Patrimoine Canada.

Les contribuables épargnés

Selon le maire Simon Deschênes, l'agrandissement de la Maison de la culture ne devrait pas avoir d'impact sur le compte de taxes des Annemontois. La Ville déboursera environ 280 000 dollars pour réaliser le projet, une somme dont elle dispose déjà en raison de la vente de l'immeuble Spielo, il y a quelques années.

Bien qu'il n'y ait pas eu encore d'annonce officielle, ni de conférence de presse en présence d'un ministre, le maire affirme que le feu vert est bel et bien donné. Le conseil municipal a autorisé le 4 août dernier l'embauche d'un gestionnaire de projet, la première condition fixée par les gouvernements.

« La balle est dans le camp de la Ville, il y a une partie du travail que nous devons faire pour parvenir à la subvention et on se met là-dedans à temps plein », précise le maire.

L'aréna : l'autre chantier majeur

Par ailleurs, l'appel d'offres pour la rénovation de l'aréna J-Robert Lévesque est lancé. Le projet est estimé à 1,8 million de dollars, la moitié proviendra de Québec.

La Ville utilisera 500 000 dollars du bas laine créé par la vente de l'usine Spielo et empruntera environ 270 000 dollars. « Le premier emprunt à Sainte-Anne-des-Monts en 12 ans », souligne Simon Deschênes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine