Retour

Filière éolienne : les élus gaspésiens gardent espoir

Les maires de la Gaspésie se disent rassurés à la suite de leur rencontre avec le ministre québécois des Ressources naturelles, Pierre Arcand, sur l'avenir de l'industrie éolienne. Par contre, ils n'ont aucune assurance que les emplois pourront être maintenus à court terme.

Un texte de Jean-François Deschênes

Québec ne compte pas exiger de nouvelles commandes d'énergie éolienne, comme indiqué dans sa récente stratégie énergétique ce qui fait craindre le pire aux élus de la région depuis cette annonce.

Les maires de Gaspé, de New Richmond et de Matane se sont entendus avec le ministre Arcand pour former une cellule d'intervention dont le mandat sera de trouver des solutions pour sauver les emplois manufacturiers. Le maire de Matane, Jérôme Landry espère que cette solution sera profitable pour la filière.

.La filière éolienne représente 5000 emplois au Québec dont 1200 travailleurs en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent.

Peu d'espoir

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, croit que les entreprises doivent avoir tout de même de l'aide pour affronter ce virage vers l'exportation. « C'est quand même un gros virage à faire, un virage qui a été entrepris partiellement », dénonce-t-il.

Gaétan Lelièvre réitère que selon lui, le gouvernement du Québec a abandonné la filière éolienne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine