Retour

Fin de l'exposition sur l'Empress of Ireland et cap sur une nouvelle mouture

Il ne reste que deux jours pour visiter l'actuelle version de l'exposition sur le naufrage de l'Empress of Ireland, au Site historique maritime de la Pointe-au-Père. Elle reviendra dès l'an prochain, plus moderne et interactive, axée sur les nouvelles technologies.

Pendant 13 ans, l'exposition a attiré des centaines de milliers de visiteurs au phare qui domine le paysage, à l'est de Rimouski.

Cet été, plus de 65 000 personnes ont franchi les guichets du site, une saison qualifiée d'exceptionnelle.

La vedette des lieux, le sous-marin Onondaga a même attiré son 500 000e visiteur depuis son installation en 2009. Il s'agit d'une attraction majeure pour Rimouski, qui profite à tout le monde, notamment aux autres sites touristiques, aux restaurateurs et aux sites hébergement.

Également, l'intérêt pour l'Empress of Ireland ne se dément pas. Le 29 mai 1914, ce navire a coulé face à Pointe-au-Père, emportant avec lui la vie de 1000 personnes.

Plus moderne, plus interactive en 2017

L'exposition Les Trésors de l'Empress vit donc en fin de semaine ses derniers moments. Les salles fermeront lundi après 13 ans de présentation.

3 millions de dollars seront investis au cours des prochains mois afin de tripler la superficie, qui passera de 88 à 280 mètres carrés (950 pieds à 3000 pieds carrés).

Une firme de consultants a été embauchée pour accroître notamment le côté interactif et multimédia de la future exposition.

La pelle mécanique est déjà sur place pour le début travaux, prévu mardi.

La nouvelle exposition devrait ouvrir ses portes le 29 mai 2017, soit exactement 103 ans après le naufrage.

D'après le reportage de Joane Bérubé

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine