La Table maricole du Québec cessera ses activités le 27 mai. L'organisme disposait d'un budget de 85 000 dollars par an. Un emploi sera perdu.

Un texte de Jean-François Deschênes

Les membres de la Table maricole du Québec se réunissaient depuis une douzaine d'années, mais l'organisme n'existait officiellement que depuis trois ans.
La coordonnatrice, Sophie Fortier, explique que le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a décidé de mettre fin au financement de l'organisme.

Pour le président de Fermes marines du Québec, Jean-Philippe Hébert, il sera maintenant difficile de faire le lien entre les nombreux intervenants de ce milieu. Il a été surpris de cette décision de Québec.

L'industrie maricole donne de l'emploi à une centaine de personnes au Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine