Retour

Fin du conflit entre trois professeurs et l'École de musique Alain Caron 


L'École de musique Alain Caron de Rivière-du-Loup s'entend avec trois de ses anciens professeurs qui avaient quitté l'école en août 2015 après un différend avec l'ex-directrice générale Dominique Dubé.

Un texte de Patrick Bergeron

Frédéric St-Pierre, Marie-Maude Viens et Rémi Pouliot avaient déposé des plaintes au Tribunal administratif du travail. C'est avec l'aide d'un médiateur que les deux parties ont pu s'entendre sur un règlement. Les termes de cette entente demeurent cependant confidentiels.

Dans un communiqué, les dirigeants de l'EMAC rappellent que ces trois professeurs ont été au centre d'une crise provoquée, selon eux, par l'ex-directrice générale et certains membres du conseil d'administration de l'époque.

Récemment nommée au poste de directrice générale, Marie Pelletier ne ferme pas la porte à un retour des trois professeurs :

Regarder vers l'avenir

Aux prises avec différents problèmes financiers en 2015, la direction de l'école de musique souhaite mettre sur pied de nouveaux projets qui pourraient être développés par l'école. Des sommes sont prévues pour ces nouveautés dans le cadre financier de l'établissement.

Par exemple, Marie Pelletier souligne que des conférences sur la musique seront offertes au grand public au cours des prochains mois. D'autres activités, en collaboration avec différents partenaires, devraient être annoncées prochainement.

La directrice générale souhaite également trouver une façon de permettre à des jeunes moins fortunés de s'inscrire à l'école de musique. « Nous cherchons des sources de financement pour pouvoir cibler des jeunes dans les écoles et de leur permettre de développer leur talent ».

Plus d'articles

Commentaires