Retour

Fini les eaux usées dans l'environnement sur l'archipel

1 200 résidences isolées de Îles ne sont pas branchées à un réseau d'égouts et déversent leurs eaux usées dans l'environnement. Pour une seconde année, les inspecteurs municipaux entreprennent une tournée pour rencontrer les propriétaires de résidences non conformes. 

Un texte de Jean-François Deschênes

D'après les informations de Line Danis

À chaque endroit, des analyses de sols devront être réalisées pour mesurer l'ampleur des travaux à réaliser. 

Les coûts de ces travaux peut varier de 4000 $ à 25 000 $, toutefois le programme Réno-Vert du gouvernement accorde un crédit d'impôt de 20 % aux propriétaires.

Des centaines de propriétés ont été mises aux normes en 2015 selon l'inspecteur David Richard. La totalité des résidences seront visitées cet automne.

Jusqu'à présent, assure M. Richard, il n'y a pas de récalcitrants, mais beaucoup hésitent et retardent, surtout ceux qui auront une facture plus salée.

L'inspecteur veut cependant rassurer les gens qui craignent l'ampleur des travaux à effectuer. « Une fois que l'analyse de sol sera faite l'année prochaine ou dans deux ans, on connaîtra c'est quoi le système qui sera requis, combien il va coûter et donc une meilleure planification financière pour ces personnes-là. »

L'inspecteur Richard s'attardera aux installations non conformes.

« Ce n'est pas de savoir si le champ d'épuration construit il y a X années répond aux normes actuelles en termes de profondeur superficie, etc., c'est plus au niveau des traces de pollution directes dans la nature. » explique-t-il, en précisant que son travail sert à protéger l'environnement. « En fait, voir s'il y a des traces de pollution dans la nature, soit un écoulement dans un fossé, dans un marais ou un cours d'eau. »

Plus d'articles

Commentaires