Retour

Fonds dédié à la loi d'accès à l'information

La MRC de la Matanie propose de créer un fonds dédié à la loi d'accès à l'information pour éponger les coûts imputés aux MRC relativement aux demandes.

Plusieurs MRC du Québec ont reçu une lettre provenant de la MRC des Laurentides demandant aux différentes MRC d’adopter une résolution pour facturer les recherches des demandes relativement à la loi d’accès à l’information sous prétexte d’abus et de charge de travail trop imposante pour le personnel.

Le préfet de la MRC de la Matanie, André Morin, ne croit pas nécessaire de facturer pour les recherches faites dans le cadre de la loi d’accès à l’information comme le propose la MRC des Laurentides.

Selon André Morin, on devrait envisager d’autres avenues plutôt que de facturer les entreprises médiatiques.

Empêcher les sources d’informations, ce n’est pas une solution non plus.

André Morin, préfet de la MRC de la Matanie

Le préfet de la MRC de la Matanie, André Morin, considère que son administration n’a pas de problème relativement aux demandes faites dans le cadre de la loi.

Cependant, il conçoit que certaines demandes peuvent être fastidieuses et coûteuses pour les organisations.

Il propose plutôt de garantir économiquement le droit d’accès à l’information en créant un fonds dédié à la loi.

Les gens qui font les accès prendront moyen pour obtenir compensation avec des normes et des critères

André Morin, préfet de la MRC de la Matanie

Pour André Morin, tous les médias n’ont pas la même capacité financière et il serait regrettable de ne répondre qu’aux demandes des grands médias au détriment des médias locaux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine