Retour

Forages sur Anticosti : aucune fuite de méthane, assure Pétrolia

L'entreprise Pétrolia assure qu'aucune fuite de méthane ne s'est produite au site de forage exploratoire La Loutre sur l'île d'Anticosti, contrairement à ce que craignaient certains résidents. 

Un résident a rapporté sur les réseaux sociaux avoir vu atterrir deux avions sur l'île décharger du chlorure de calcium. Pétrolia confirme que ces appareils contenaient un total de 20 tonnes de ce sel destiné à la boue de forage, qui sert à contenir le gaz, retenir les parois d'un forage et à ramener les sédiments à la surface.

Selon le président-directeur général de Pétrolia, Alexandre Gagnon, il s'agit d'une situation normale.

« Lors du sondage, on utilise normalement une boue qui est à base d'additifs végétaux, explique-t-il. Rendu à une certaine profondeur, dans ce bassin sédimentaire, on a rencontré des venues de gaz et pour les contrôler et continuer le sondage, on a dû alourdir la boue. Une approche tout à fait standard et classique dans l'industrie, c'est d'utiliser du chlorure de calcium dans la boue de forage. »

Quant au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, il affirme aussi qu'il n'y a pas de fuite.

« En aucun cas n'y a-t-il eu des fuites de gaz, assure le porte-parole du ministère, Nicolas Bégin. Dans le cas du site La Loutre, ce sont des venues de gaz. C'est un phénomène qui survient très souvent lorsqu'on fore dans un bassin sédimentaire. »

Pétrolia mentionne que son forage au site La Loutre est terminé. Il s'agit du sixième forage réalisé cet été. La société Hydrocarbures Anticosti en avait réalisé cinq l'été dernier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine