Retour

Forages sur Anticosti : les opposants promettent un comité d’accueil à Pétrolia

Les communautés innues de Mingan et de Natashquan maintiennent leur désaccord concernant la dernière phase des travaux exploratoires de Pétrolia sur l'île d'Anticosti.

Au lendemain de la décision de Québec d'autoriser les forages avec fracturation hydraulique sur l'île d'Anticosti, le chef de Mingan, Jean-Charles Piétacho, promet un comité d'accueil à Pétrolia.

Les deux communautés innues de la Côte-Nord ont d'ailleurs uni leur voix à celle des élus de la Minganie en mai dernier pour s'opposer aux travaux exploratoires sur l'île.

Jean-Charles Piétacho déplore qu'il n'y ait eu aucune rencontre d'information dans sa communauté.

Selon lui, cette absence de consultation contrevient à la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, que le Canada a signée.

Celle-ci prévoit le consentement préalable, libre et éclairé des nations visées par un projet d'exploitation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine