Retour

Forces et Démocratie limitera son nombre de candidats

Le chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin devra bien cibler les actions que sa jeune formation politique entend mener au cours de cette longue campagne électorale. Le député sortant admet que son parti n'a pas les moyens financiers de soutenir un marathon de 78 jours, même avec une campagne presqu'essentiellement québécoise.

Jean-François Fortin soutient qu'il a fallu faire des choix, notamment quant au nombre de candidats à l'élection. Il compte consacrer son énergie là où il y a plus de chance de gain.

Le jeune chef se refuse à imputer au seul manque d'argent la décision de ne pas pourvoir toutes les circonscriptions. Des candidats fantômes, très peu pour lui.

« Nous voulons des gens impliqués dans leur communauté. Souvent les gens qui se présentent sont des poteaux alors il y aurait un contre sens avec la philosophie que l'on défend d'avoir des gens engagés », fait valoir Jean-François Fortin.

Forces et Démocratie a été fondé en octobre 2014 après que le député Fortin, alors bloquiste, ait claqué la porte du parti dirigé à l'époque par Mario Beaulieu.

On ignore quel est l'état des finances de la nouvelle formation politique. Le parti est reconnu par Élections Canada, mais n'a pas à fournir de rapport financier tant qu'un candidat aura signé officiellement son bulletin de candidature.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Les 10 poisons les plus puissants





Rabais de la semaine