Retour

Forum Innovation Bois : 38 M$ pour assurer l’avenir de l’industrie forestière

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, a profité de la tenue du Forum Innovation Bois pour annoncer un plan de travail impliquant un investissement de 38 millions de dollars pour assurer l'avenir de l'industrie forestière.

De passage à Rivière-du-Loup lundi pour ce forum qui regroupe des ministres, des députés, des hauts fonctionnaires et des gens de l'industrie forestière, M. Blanchette a présenté le plan de travail Innovation Bois, qui comporte une quarantaine de mesures touchant la biomasse forestière, l'innovation et la modernisation des usines de transformation.

Ce plan de travail comporte un nouvel investissement de 38 millions de dollars qui seront disponibles rapidement pour aider les entreprises de ce secteur. Le ministre Blanchette a aussi confirmé la reconduction des montants alloués à la réalisation de travaux sylvicoles, soit 225 millions de dollars par année, sur 2 ans.

« Ce n'est qu'un première phase. Tous les travaux qui ont été faits au cours du forum vont nous permettre de nous alimenter, de nous inspirer pour développer de nouveaux programmes qui iront dans l'ordre des choses qu'on a entendues ici aujour'hui », ajoute le ministre Blanchette.

Au total, près de 400 personnes sont présentes à Rivière-du-Loup pour parler des moyens, selon les termes de la convocation gouvernementale, de « mobiliser l'ensemble de l'industrie » afin de « favoriser sa transformation et sa modernisation grâce à l'innovation ».

Cinq grands chantiers sont au programme, soit la construction en bois, les bioénergies, le bois d'oeuvre et les pâtes et papiers.

Recrutement de la main-d'oeuvre

Les dirigeants des usines de pâtes et papiers demandent au gouvernement un soutien pour la mise en oeuvre de plans de formation et de recrutement de la main-d'oeuvre.

Jusqu'à présent, les dirigeants du Chantier Pâtes, papiers et bioproduits ont plaidé pour une modernisation des usines et d'une aide financière pour développer de nouveaux produits.

Par ailleurs, la ministre de l'Économie, Dominique Anglade, a rappelé que Québec tiendra un forum sur la main d'oeuvre au mois de février. Elle affirme que ce sera le moment pour trouver des solutions aux besoins qui sont criants.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, ne ferme plus la porte à une aide gouvernementale pour favoriser la construction d'édifices en bois.

Le ministre n'a pas voulu confirmer la façon dont le gouvernement québécois pourrait venir en aide aux différentes parties. Il se dit toutefois être à l'écoute des options qui pourraient lui être proposées.

« Ce que je souhaite de ce forum, c'est qu'il y ait un comité de haut niveau qui soit mis en place avec comme mission de faire en sorte que les voeux qui sont émis ici aujourd'hui aient des suites », mentionne M. Blanchette.

Selon le président du chantier bioénergie, l'architecte Stépahne Langevin, la charte de bois manque de mordant et demeure encore méconnue.

« Un paquet de recommandations des cinq chantiers de ce forum se retrouvent déjà à l'intérieur de la charte du bois. C'est un document qui a été peu diffusé, mais surtout qui n'a aucun poids législatif. Il devra toutefois en avoir un car c'est un document qui est très bien fait et bien élaboré, avec les bonnes intentions », précise M. Langevin.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?