Retour

Fracturation hydraulique : Gaétan Lelièvre refuse que Gaspé serve de « cobaye »

Le député de Gaspé, Gaétan Lelievre, réitère son opposition à d'éventuelles opérations de fracturation hydraulique dans le secteur Haldimand. Pour lui, il n'est pas question que la région serve de cobaye pour l'exploitation des hydrocarbures au Québec.

Un texte de Richard Lavoie

Le député péquiste dit s'inquiéter de récentes déclarations qui laissent entendre que Pétrolia pourrait avoir recours à ces techniques. Il met en garde la société contre les risques que représentent de telles opérations,

Il souligne notamment la présence de résidents dans l'environnement immédiat des sites.

Le député Lelièvre craint aussi une possible contamination des réserves d'eau potable ainsi que des atteintes à l'économie de la région compte tenu de la proximité de la baie et du centre-ville de Gaspé.

Selon lui, la fracturation pourrait avoir un impact négatif sur le tourisme, la pêche et la mariculture.

Il souligne en outre l'absence de consultations publiques dans ce dossier et l'insuffisance des connaissances actuelles sur les impacts causés par ces opérations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine