Retour

Franquelin sans pompiers : la municipalité voisine ne peut pas intervenir

Les pompiers à temps partiel de Franquelin ne peuvent plus travailler depuis novembre. Pourtant, la municipalité assure être couverte par Godbout, le village voisin.

Le maire de Franquelin, Michel Lévesque, affirme avoir une entente verbale avec la municipalité de Godbout pour qu'elle s'occupe de ses appels et de la couverture de son territoire en cas d'incendie.

Toutefois, la mairesse de Godbout explique qu'il n'y a aucune entente et qu'elle ne peut pas prendre la responsabilité tant qu'il n'y a rien de signé.

Le maire de Franquelin, qui est pompier, n'hésite pas à dire qu'il interviendrait en cas de feu, même s'il risque une poursuite.

Une rencontre est prévue entre les deux municipalités mardi pour discuter de l'entente.

Le dernier incendie qui est survenu à Franquelin remonte à 2007.

D'après les informations de Roxanne Simard

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité