Ces grands bateaux délabrés qui errent dans les océans du monde ne sont pas que des légendes, ils existent vraiment.

Un texte de Joane Bérubé

Les fantômes et les squelettes ne sont peut-être pas à bord, mais sur les océans, il y a encore de ces grands bâtiments abandonnés sans équipage, laissés à l'abandon, qui dérivent au gré des courants.

De petits bateaux qui partent à la dérive se sont parfois détachés du port lors d'une tempête ou ont été abordés par des pirates comme au temps des grands voiliers. Sauf qu'aujourd'hui, ce ne sont plus des trois-mâts qui sont les cibles, mais de grands cargos.

Ces navires sans capitaine ni matelots sont happés par une gyre océanique, un tourbillon d'eau qui rassemble des courants marins, explique la biologiste Lyne Morissette. « Ces bateaux, poursuit-elle, peuvent continuer à naviguer pendant plusieurs années parfois, sans équipage à bord, et avec un peu de chance, s'ils ne frappent pas de récifs, ils peuvent faire le tour des océans. »

Comme il n'y a pas de main d'œuvre pour nettoyer le bateau, astiquer les ponts, la cloche et recoudre la grande voile, le bateau se déglingue et rapidement n'est plus que l'ombre de lui-même ou mieux, devient une forme menaçante qui émerge de la nuit.

Des apparitions célèbres

Le plus célèbre de ces navires est le Flying Dutchman. Avant d'être le bateau du capitaine Jack Sparrow, le grand voilier était selon la légende un navire danois disparu en tentant de franchir le cap de Bonne-Espérance. Plusieurs marins rapportent avoir croisé ce navire, toutes voiles dehors, au large de l'Australie.

Dans la baie des Chaleurs, il y aurait aussi un de ces navires-fantômes qui fait la navette entre le Nouveau-Brunswick et la Gaspésie. Il s'agirait d'un bateau portugais et selon la légende, il apparait dans une boule de feu et disparait dans un éclat de lumière.

Des scientifiques ont même étudié le phénomène qu'ils ont attribué soit à une décharge électrique ou soit à des gaz qui s'échappent d'une faille sous-marine, explique Lyne Morissette. « Mais si vous voyez une boule de feu dans la baie des Chaleurs, c'est probablement le bateau du capitaine Craig qui a été maudit parce qu'il volait les Micmacs », conclut Mme Morissette.

Cette légende de vaisseau fantôme est sans doute encore l'unique légende au monde toujours crédible!

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?