Retour

Gaspé paiera les honoraires du procureur de l’ex-maire François Roussy

La Ville de Gaspé a adopté à l'unanimité, lundi soir, une résolution pour assumer tous les honoraires découlant de la poursuite intentée contre l'ex-maire à la suite d'une enquête de l'UPAC.

Un texte de Joane Bérubé

Dans sa résolution, la Ville dit considérer que les accusations envers François Roussy concernent des faits survenus pendant qu’il était maire de Gaspé. La Ville y cite un article de la Loi sur les cités et villes, selon lequel toute municipalité doit assumer la défense ou la représentation d'une personne mise en cause dans l'exercice de ses fonctions.

Selon la Municipalité, cet article a pour but de protéger les élus des conséquences financières d’éventuelles poursuites qui pourraient être déposées contre eux pour des décisions et des actions prises dans le cadre de leurs fonctions.

Le texte de la résolution permet d’apprendre que c’est l’ex-maire qui a déposé une demande à la Ville afin qu’elle paie la facture de son avocat.

L'UPAC avait perquisitionné à l'hôtel de ville de Gaspé au printemps 2014 à la suite d’allégations compromettantes pour l’ancien maire. Il était soupçonné d’avoirparticipé à un stratagème pour favoriser la firme Roche dans l'obtention de contrats dans sa municipalité, en échange de contributions au développement de sa ville.

Deux ans plus tard, des accusations de complot et d’abus de confiance en vertu du Code criminel ont été déposées contre M. Roussy. Maire de Gaspé pendant douze ans, François Roussy a été arrêté le 16 mars 2016. Il a toujours clamé son innocence.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine