Retour

Gazoduc d'Anticosti vers la Gaspésie : la solution la plus rentable pour Pétrolia

Expédier le gaz naturel de l'Île d'Anticosti vers la Gaspésie par un gazoduc sous-marin serait la solution la plus rentable pour Pétrolia et son partenaire Gaz Métro. C'est ce que soutient le président-directeur général de l'entreprise, Alexandre Gagnon.

Gaz Métro voudrait ainsi rejoindre son réseau de distribution de Lévis. Ce choix d'affaires contrarie le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, qui exige que la Côte-Nord soit desservie en premier, advenant l'exploitation de gaz naturel sur l'île.

Même si un gazoduc vers la Gaspésie est privilégié, un deuxième réseau pour approvisionner les industries de la Côte-Nord n'est pas exclu, assure Pétrolia.

« Vous savez qu'avec Gaz Métro, Hydrocarbures Anticosti a signé une entente d'exclusivité où Gaz Métro s'est engagée à acheter à Hydrocarbures Anticosti jusqu'à la consommation totale en gaz naturel du Québec, précise le PDG de Pétrolia Alexandre Gagnon. Donc c'est l'option qu'on privilégie, mais en ayant toujours en tête d'amener également du gaz naturel sur la Côte-Nord, si le volume le justifie. »

Rappelons que l'été prochain, Pétrolia compte forer trois puits pour valider le potentiel en gaz et pétrole de schiste à Anticosti. Ces puits seront forés par fracturation hydraulique, si la société d'exploration obtient les permis nécessaires. 

Plus d'articles

Commentaires